Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 12:00

En France le classicisme se rapproche du pouvoir absolutiste et notamment avec la naissance de l’Académie de Peinture et Sculpture. Classique vient du latin « classicus » qui signifie « de première classe ». La renaissance est à l’origine du mouvement dont le sculpteur Raphaël entre autre et Michel-Ange. L’Académie, elle, va hiérarchiser les genres. Les genres majeurs sont le religieux, la scène allégorique, la mythologie et la scène historique. Sans être vraiment classique, au sens académique, Poussin servit de modèle.

 

Le classicisme c’est :


1) Recherche du grandiose

2) simplification et unité des volumes

3) conformité aux règles (académisme)

 

Le classicisme s’oppose au Baroque.

 

§ L’Académie de Peinture et Sculpture §

 

L’Académie est créée en mars 1648 sous l’impulsion de Charles Le Brun et Eustache Le Sueur. Ils proposent les statuts de l’Académie que Mazarin acceptent. Le Brun en est le secrétaire. Il y a trois principes académiques :


1) le respect de la perspective

2) la luminosité :axé sur le sujet

3) la couleur :symbolique des couleurs

qui permettent l’identification,

assez facilement, du sujet.

 

Les peintres dit « académiques » ne le sont que dans leur peinture, car Poussin et Le Lorrain (Charles Gelée) ont fait une carrière à Rome. Champaigne, lui, étant Janséniste a été opposé au roi Louis XV qui défendait la cause des Jésuites.

 

Jansénisme : Théologie catholique opposé aux Jésuites et qui sera fortement critiqué par la cour et Louis XV.

 

La peinture classique française connaît aussi une vague de portraitistes dont un des plus célèbre est Rigaud qui peignit un portrait de Louis XIV.

 

L’Académisme en France durera jusqu’en 1914.

 

§ Charles Le Brun (1619-1690) §

 

Il est le fils d’un sculpteur. Il est élève de Simon Vouet en même temps que Mignard (portraitiste), Le Nôtre et Le Sueur (peintre). En 1642 il part pour Rome avec Poussin. A son retour en France il va constituer l’Académie. En 1660 il peint « La famille de Darius aux pieds d’Alexandre ». Il est aussi décorateur du château de Versailles. En 1663 il est directeur de l’Académie puis le 1er juillet 1674 il est nommé peintre du roi. C’est lui qui décora en partie la Galerie des Glaces de 1678 à 1684. On peut dire qu’il fut le premier peintre de ce qu’on peut qualifier d’ « Art Officiel ».

 

Salon_de_Mars-LA_FAMILLE_DE_DARIUS_AUX_PIEDS_D-ALEXANDRE.jpg

 

Voir lien suivant : Charles Le Brun


 Peintres classiques

Il y a une multitudes d’autres peintres classique, mais on peut retenir surtout :

Nicolas Poussin (1594-1665)

 

NicolasPOUSSIN.jpg

Hyacinthe Rigaud (1659-1743)

0358-0319_selbstbildnis.jpg


Jacques Louis David (1748-1825)

Prix de Rome

* Serment des Horaces (1785)

 

serment-horaces.jpg

Jean Baptiste Ingres (1780-1867)

* Le sacre de Napoléon

 

60fa7e027bb147c643934bbdc9491856.jpg

* La grande Odalisque

 

grandeodalisque.jpg

 

En France le classicisme donnera naissance au Rococo dont Antoine Watteau (1684-1721) fit parti. Le néo-classicisme, avec David, renaît au XIX e siècle.

Partager cet article

Published by michelet - dans PEINTURE
commenter cet article

commentaires

Viviane 21/01/2011 19:12





Un tableau classique est souvent "attaché" à une histoire,ce sont souvent des portraits,  c'est toujours intéressant d'essayer de savoir pourquoi elle a été faite et pourquoi dans
une certaine pose et pas dans une autre, par contre c'est certain qu'elle a été faite pour la postérité... faut-il pour autant y voir un (ou des) message?(comme cherchent certains)
Ce thème me fait penser à un philosophe qui s'est "appuyé" sur Cézanne... pour expliquer les perceptions, je l'avais oublié celui-là, je vais le remettre au goût du jour, ça fera parler Georg
qui me démolit chaque fois que je mets un personnage qui ne lui plaît pas! tu le connais sans doute c'est Maurice Merleau-Ponty.Bonne soirée au chaud, ici il gèle déjà...
alors demain matin, je vous laisse imaginer!
Bise
Viviane 




michelet 21/01/2011 22:32



La publication de cet article n'a aucun rapport, mais en fait on a commencé cet après-midi un cours d'Analyse d'image, dans lequel on apprend à décrire un tableau
et, surtout, non pas à l'analyser (en faire une interprétation), mais justement éviter la sur-interprétation, apprendre à repérer les anachronisme... Un tableau peu nous mentir... comme ces
scènes bibliques représentées avec des personnages habillés comme à la renaissance...


Bon week-end.



Présentation

  • : La Crise des Consciences
  • La Crise des Consciences
  • : Ce blog a été créé par un étudiant en histoire et sociologie de l'Université du Havre. Il propose des articles allant du travail universitaire (exposé, compte-rendu...) à l'analyse spontanée de l'actualité... Il est donc à la fois objectif et subjectif, partial et impartial, méritant la plus grande prudence concernant les analyses de l'actualité notamment car elles sont parfois politiquement orientées.
  • Contact

Recherche

Archives